COVID-19 Vers le de confinement

COVID-19 Vers le de confinement

 

Confinement, déconfinement, impressions et nouvelles mesures, quand les Français pointent le bout du nez. 

La nouvelle du déconfinement en a réjoui plus d’un. Pourtant, le gouvernement appelle à la prudence et la reprise devrait se faire très progressivement. Comme les autres pays en effet, le déconfinement dépend de certains facteurs et de différentes statistiques concernant le virus. La France se dit « prête » notamment grâce à une capacité de dépistages massifs et à un isolement strict des nouveaux malades. 

Un déconfinement à deux vitesses pour une France bicolore

Même si nous devrions y voir plus clair dans le courant du mois de mai, les Français vont pouvoir souffler un peu et même…respirer. Sujet encore délicat, la reprise des écoles se fera en plusieurs temps selon les niveaux et de manière alternée pour respecter un minima par classe. Au total, « 80 à 85 % des 50 000 écoles de France vont ouvrir la semaine prochaine »,a affirmé le ministre de l’Éducation. Par ailleurs, les attestations ne seront plus nécessaires pour les déplacements, mis à part pour une distance de plus de 100 km, auquel cas une nouvelle attestation sera disponible. Il faut préciser toutefois qu’il existe des variantes selon les caractéristiques épidémiques de chaque région, avec des régions « rouges » et « vertes ». Mis à part les régions « rouges », Ile-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France, et Bourgogne-Franche-Comté, le reste du pays va connaître d’abord la réouverture des parcs et jardins, des collèges, puis, dans un deuxième temps, des lycées, des cafés et restaurants. Le télétravail reste encouragé pour les départements en rouge ainsi qu’un recours aux transports en commun avec prudence. Une réouverture des plages pourrait aussi être envisagée, à la demande des maires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *