Limpide comme de l’eau de roche

Limpide comme de l’eau de roche

L’eau représente la pureté, la limpidité et la boisson saine par excellence. Pourtant, une pollution intense peut la priver lourdement de ses attributs et même la rendre nocive. Il est donc impératif de purifier l’eau que nous ingérons afin de préserver notre capital santé.

Par Éric de Fourcy

Depuis la nuit des temps, l’eau représente la vie. Et pour cause. Plus indispensable encore que la nourriture, nous ne survivons que peu de temps sans eau. Indispensable à notre bien-être, elle est recommandée pour conserver un équilibre au quotidien, pour accompagner un régime et pour régénérer toutes les cellules de l’organisme. 

Pourquoi l’eau est-elle fondamentale pour notre organisme ?

Notre organisme est composé en majorité d’eau. L’hydratation joue un rôle capital pour notre santé et même pour notre survie au quotidien. En effet, l’eau remplit plusieurs fonctions essentielles au bon fonctionnement de nos cellules. Elle permet le transport et l’assimilation des aliments par les cellules, ainsi que l’acheminement des déchets vers les organes concernés. La fonction intestinale dépend donc d’une bonne hydratation et elle n’est pas la seule. Grâce à l’eau contenue dans le corps, l’organisme régule sa température afin de s’adapter constamment à son environnement. Ceci est possible grâce à l’évaporation de la sueur en quantité suffisante.

Une bonne circulation du sang est également possible grâce à une hydratation suffisante. Il est donc impératif de penser à boire régulièrement afin de couvrir ses besoins quotidiens en eau pour être en bonne santé. Pour fonctionner de manière optimale, notre organisme nécessite 2 à 2,5 litres d’eau par jour, ce qui signifie que nous devons en boire quotidiennement entre 1 et 1,5 litre. Il est important de noter également qu’avec l’âge la sensation de soif diminue et c’est l’une des raisons pour lesquelles on risque davantage de se déshydrater. Même sans véritable sensation de soif, il faut avoir le réflexe de boire tout au long de la journée.

Mis à part la quantité d’eau suffisante qu’il faut ingérer, la qualité est tout aussi fondamentale. Malgré les apparences, toutes les eaux ne se ressemblent pas. Qu’elle soit minérale, filtrée, purifiée ou du robinet, chacune possède des propriétés qui lui sont propres.

Une eau purifiée, meilleure pour la santé

Avec de tels besoins en eau, il n’est pas surprenant qu’elle représente un élément essentiel de notre hygiène de vie et qu’il faille miser sur la qualité. Mais comment reconnaître une « bonne eau » ? Les spécialistes en bioélectronique notamment ont quantifié cette qualité de l’eau selon certains critères précis. Afin de définir si une eau est apte à remplir parfaitement son rôle dans notre organisme, on analyse son niveau de pH, de préférence légèrement acide, sa faculté à conduire l’électricité et sa capacité à réduire l’acidité. Elle doit également contenir une légère minéralité. Ils expliquent que l’eau du robinet est propre certes, et c’est la raison pour laquelle les pouvoirs publics en autorisent la consommation, mais, selon de nombreux médecins et professionnels de la santé, elle est inadaptée à notre consommation pour plusieurs raisons. L’eau du robinet ou même en bouteille contiendrait des milliers de molécules toxiques, des perturbateurs endocriniens, des substances anti-inflammatoires et de nombreux polluants issus de l’activité humaine et qui sont extrêmement difficiles à enlever. L’OMS recense plus de 3 500 substances indésirables dans l’eau de nos régions, lorsqu’elle n’a pas été purifiée. On peut ainsi croire préserver sa santé en consommant beaucoup d’eau alors que l’on en subit au contraire les méfaits. Une eau qui n’a pas été débarrassée des substances toxiques et déchets de pollution peut représenter un réel danger et être la source de nombreuses maladies graves comme différents types de cancers.

Certains filtres de table peuvent notamment enlever le chlore ajouté dans l’eau du robinet pour la désinfecter, mais il est très difficile de la purifier véritablement sans lui ôter des propriétés fondamentales pour notre organisme. Le chlore qui confère à l’eau son goût souvent désagréable joue un rôle important pour désinfecter l’eau des nombreuses bactéries qu’elle contient. On ne peut pas simplement l’enlever avec un filtre sans risquer de se retrouver rapidement avec une eau infestée. Il est donc recommandé de choisir un système sophistiqué de purification de l’eau, qui se base sur des méthodes fiables et scientifiquement prouvées.

La purification de l’eau, un procédé délicat

Tous les professionnels s’accordent à penser que la purification de l’eau n’est pas une mince affaire. Ses bénéfices résident dans un dosage parfait de nombreux éléments en supprimant les substances nocives sans « jeter le bébé avec l’eau du bain ». Si un purificateur d’eau se contente de filtrer les éléments indésirables, sans ensuite en remettre d’autres indispensables, l’eau obtenue sera toujours inadaptée. L’eau en bouteille ou du robinet doit donc impérativement être débarrassée de toutes les substances indésirables grâce à un procédé très puissant et efficace, seul capable d’un tel résultat. Il s’agit de l’osmose inverse. Il s’agit d’un procédé 100 % naturel. Cette technologie a été mise au point par la NASA, afin de recycler l’eau consommée. Elle est utilisée dans les milieux médicaux et de technologie de pointe, mais aussi à échelle domestique grâce à certains purificateurs d’eau sophistiqués qui sont basés sur cette méthode. On obtient une eau osmosée parfaitement pure et débarrassée de toute molécule étrangère. Il est alors impératif de la reminéraliser et de la restructurer avant de la consommer afin de lui redonner les propriétés d’une eau de source pure et de lui permettre de pénétrer les cellules de notre corps de manière plus fluide. Le système de purification doit également prévoir une reminéralisation de l’eau puisqu’elle a tout perdu lors du processus d’osmose inverse et qu’une certaine minéralisation est nécessaire. L’eau en bouteille est souvent fortement minéralisée. L’excédent de minéraux peut représenter des dangers pour notre santé et perturber notamment la fonction rénale. Grâce au système d’osmose inverse, on peut minéraliser l’eau selon la quantité exacte requise. À noter également que l’eau en bouteille n’est pas à l’abri des microparticules de plastique qui se détachent et sont nocives pour notre santé.

C’est, à l’heure actuelle, le procédé qui a été reconnu comme le plus efficace en matière de purification de l’eau puisqu’il est capable de filtrer absolument tout. Il faut cependant être bien attentif à ce que le système de purification prévoie ensuite la redynamisation de l’eau qui a perdu toutes ses propriétés lors de l’osmose inverse. Une eau optimale et correctement dosée permet en outre une meilleure assimilation des vitamines par l’organisme et un bon fonctionnement des cellules.

D’un point de vue purement pratique, le système de purificateur à osmose se trouve généralement sous la forme de fontaines ou de petits robinets installés directement sur l’évier. Il s’agit d’une solution durable, économique et écologique. On évite les bouteilles en plastique, qu’il faut recycler, acheter quotidiennement et transporter depuis le supermarché. Suivant notre consommation, il peut être très fastidieux et particulièrement éprouvant pour les seniors de s’approvisionner régulièrement en packs d’eau.

Ainsi, boire beaucoup peut nous permettre de diminuer les risques de nombreuses pathologies et nous aider à éliminer, à garder la ligne et à nous sentir bien dans notre corps et dans notre esprit. Mais pour conserver ces bénéfices et ne pas mettre en danger notre santé, il est impératif de bien choisir notre eau. Elle doit être parfaitement purifiée tout en comportant la quantité exacte de substances indispensables à notre organisme. On choisit méticuleusement les grands crus qui ornent notre table. L’eau que nous consommons requiert la même attention, si ce n’est plus.

Encadré

Comment fonctionne le filtrage par osmose inverse ?

Lorsque deux liquides contiennent des concentrations différentes d’une certaine substance, qu’ils sont séparés par une membrane semi-perméable et qu’ils s’équilibrent, nous parlons alors d’osmose. Les deux liquides contiennent alors la même concentration de cette substance. Dans l’osmose inverse, on force ce processus à s’inverser et seules les molécules d’eau passent à travers la membrane. Toutes les autres particules, aussi fines soient-elles, sont donc éliminées. Un appareil adapté est conçu de manière à ajouter ensuite à l’eau osmosée tous les éléments indispensables à une eau pure et saine au quotidien.

Encadré 2

Témoignage : Denise à l’écoute d’elle-même

« Depuis des années, j’ai toujours bu très peu d’eau. On m’a toujours répété que c’était très mauvais, mais j’avais du mal à me forcer. D’autant que je trouve le goût de l’eau du robinet insupportable et que c’est très compliqué d’acheter régulièrement de l’eau minérale, qu’il faut en plus savoir choisir avec tous les ajouts que l’on trouve et toutes les sortes d’eau sur le marché. Je me suis donc laissé tenter par un système d’eau purifiée avec un filtre installé directement sur mon évier. C’est très pratique. J’ai constamment de la bonne eau à disposition et je suis beaucoup plus encline à boire régulièrement dans la journée. J’ai vraiment l’impression de boire de l’eau directement de la source. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *