Mieux vivre grâce à l’irrigation du côlon

Mieux vivre grâce à l’irrigation du côlon

Avec le temps, résidus, toxines et autres déchets s’accumulent dans le côlon et peuvent être la source de divers problèmes intestinaux. Une méthode d’irrigation douce et respectueuse de la physiologie permet de le nettoyer et d’éprouver une réelle sensation de bien-être au quotidien. 

Par Julie Garcin

L’irrigation du côlon est une méthode douce et professionnelle de nettoyage du gros intestin, grâce à une technique contrôlée et parfaitement adaptée. Cette méthode ancestrale bénéficie aujourd’hui des commodités de la technologie pour devenir bien plus performante et confortable. 

Les bienfaits de l’irrigation du côlon

L’irrigation du côlon est un soin naturel permettant de le rééduquer et de l’assainir. Il s’ensuit de nombreux bienfaits pour toutes les fonctions de l’organisme. Avec l’âge, on peut avoir tendance à souffrir davantage de problèmes de constipation et de ballonnements. Le système digestif devient moins performant, se régénère moins et les déchets deviennent plus difficiles à éliminer. De nombreux seniors ont recours à des laxatifs qui sont parfois pris de manière chronique et peuvent avoir des effets négatifs sur le transit intestinal. L’irrigation du côlon est parfaitement naturelle et en harmonie avec le corps. Cette méthode permet, entre autres, de réhydrater l’organisme et donc de stimuler la désintoxication des cellules de plusieurs organes. Ses effets positifs agissent à plusieurs niveaux et l’organisme est parfaitement régénéré. Il est aussi important de préciser que 80 % des défenses immunitaires se trouvent dans l’organisme. L’irrigation du côlon permet de les renforcer et d’aider le corps à lutter contre toutes les agressions extérieures, de préparer notre organisme aux virus de l’hiver et de nous sentir en meilleure forme. 

Comment se déroule un soin d’irrigation du côlon ?

L’irrigation se fait sous la forme de petits apports d’eau vers le gros côlon à l’aide d’une machine d’irrigation répondant à toutes les normes de sécurité. Les apports d’eau successifs durent quelques secondes et permettent l’élimination des matières fécales. En stimulant certains points de réflexe au moment de l’irrigation, plusieurs zones contractées se libèrent, favorisant la circulation énergétique. Il s’agit d’une véritable cure détox pour les intestins, mais également pour tous les organes voisins comme les reins, les ovaires, l’utérus et la vessie. La personne retrouve confort, santé et bien-être. Le nombre de séances appropriées peut varier d’une personne à l’autre. On recommande généralement plusieurs séances rapprochées au départ puis, en prévention, environ 2 à 4 séances par année, pour éviter un encrassement du côlon. Lors de la séance, il n’est pas nécessaire de se dévêtir ni d’être à jeun. 

 

Le lavement ancestral du côlon

Les lavements de l’intestin représentent une pratique ancestrale très prisée par de nombreuses civilisations. Les premiers écrits sur papyrus datant de 3 000 av. J.-C. témoignent déjà de l’importance de nettoyer le côlon par voie rectale. Les Égyptiens le pratiquaient également tandis qu’Hippocrate décrit comment faire des lavages du côlon et quels types de plantes y ajouter pour traiter diverses pathologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *