Prenez soin de lui, comme il prend soin de vous !

Prenez soin de lui, comme il prend soin de vous !

Article rédigé par Charlène Rozlam

Les Français sont des amoureux des animaux; avec plus de 21 millions d’animaux de compagnie (source TNS), 1 foyer sur 2 en possède un, avec toujours une légère préférence pour nos amis les félins. On essaie de prendre soin d’eux du mieux que l’on peut, mais parfois leur comportement nous échappe. Avez-vous déjà pensé qu’ils puissent être stressés?

Selon Opinionway (Institut français pionnier des innovations), on estime en moyenne que la moitié de la population française est touchée par le stress avec une proportion supérieure chez la femme (68 % contre 38 % chez l’homme). La pratique régulière d’un sport, le suivi psychologique ou encore la zoothérapie qui consiste à soigner son mal grâce aux contacts avec les animaux, s’avèrent être bénéfiques. Mais vous êtes-vous déjà demandé si ce malaise croissant ne touchait pas aussi ceux qui vous sont proches?

Si aucune étude n’a quantifié le stress chez les animaux, une université suédoise a prouvé scientifiquement, en analysant les taux de cortisol, que le stress se transmettait de l’homme à l’animal de compagnie.

Mais comment savoir si notre animal à quatre pattes souffre de stress?

Chez le chien, cela se traduira plus généralement par une perte de poils, une salivation exagérée, des aboiements excessifs, un repli sur lui-même… (liste non exhaustive). Chez le chat, vous constaterez plutôt une perte d’appétit, un comportement agressif ou encore un marquage urinaire. Mais chaque animal est unique, il est donc difficile de comprendre et d’interpréter tous ces signes.

Les causes du stress sont relativement plus faciles à déceler : un déménagement, l’arrivée d’un autre animal de compagnie, d’un enfant, un changement d’environnement… toutes ses raisons peuvent être un facteur déclencheur. Et si jamais cause et symptôme se rejoignent, c’est probablement que votre animal est stressé. De fait, un petit tour chez le vétérinaire s’impose. Après un examen complet, il vous proposera des solutions pour apaiser votre animal et vous suggérera d’être plus attentif à ses besoins.

Récemment, des sociétés se sont intéressées à ce problème et ont développé de nombreux médicaments. Mais nos compagnons sont malins et l’on retrouve souvent le petit cachet qu’on avait soigneusement enrobé de viande au détour d’un pot de fleurs ou tout autre endroit insolite de la maison. Toutefois, au lieu de traiter l’animal avec somme de produits chimiques mauvais pour leur santé, le mieux est de traiter son habitat. Reconnues depuis longtemps, les huiles essentielles sont couramment utilisées chez l’homme notamment pour le stress. Il en va de même avec nos animaux de compagnie. Et comme pour nous, il faudra diffuser ses huiles essentielles dans son lieu de vie par le biais de spray ou encore de diffuseur. Après quelques jours d’utilisation, vous constaterez des changements dans le comportement de votre compagnon. Patience, il faudra attendre plusieurs semaines avant qu’il retrouve sa sérénité la plus totale.

Le mot d’ordre : DÉTENDONS-NOUS et prenons soin les uns des autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *